Site d'Information pour gagner de l'argent à Domicile
    Suivez nos Conseils et gagnez des euros de chez vous ...
    Vous gagnez de l'argent à domicile grâce aux opportunités lucratives que nous avons trouvé ...        

 
 

Salaire net d'une aide soignante


Vous vous posez ce genre de questions ?
"S'il vous plaît, pouvez-vous me dire le salaire net d'une aide soignante à la fin du mois, prime incluse ?
Entre travailler dans une maison de retraite et travailler dans un hôpital, quel est l'organisme qui paie le plus ?
J'entends souvent dire qu'il y a une différence de salaires entre les médecins français et leurs condisciples étrangers, ce qui est fort dommage. Est-ce-que cette situation est la même chez les aides soignantes ?
Merci."


Voici la liste des réponses de différents témoignages !


"Le salaire d'une aide soignante : bonjour, la CCU 2002 est la plus courante en maison de retraite privée. Pour déterminer votre salaire, voir le site suivant : [lien]. Sinon une autre convention, la CCN 1951 que l'on rencontre plus dans les maisons de retraite publiques ou sans but lucratif, plus intéressant au niveau du salaire : [lien]. Cordialement."

"Chers collègues, bonsoir. Je suis aide soignante diplômée depuis 2001, je travaille actuellement en maison de retraite privée à but lucratif... Je suis sous le coefficient 216 niv 1. Pouvez-vous me certifier qu'il s'agit là du bon coefficient (connaissant l'oiseau de patron à qui j'ai à faire, il se pourrait qu'il fasse des économies sur nos salaires !). Merci à toutes."



"Le coefficient de référence d'une aide soignante est de 220 : bonjour, je vous confirme que le coefficient de référence d'une aide soignante diplômée est bien de 220, et non 216, qu'il faut multiplier au point 6.83. Vous trouverez les réponses à vos questions sur les liens mentionnés ci-dessus ou sur www.soignantenehpad.fr, regardez aussi dans le détail votre convention collective qui doit relever de la CCU 18 avril 2002. Cordialement."

"Je souhaiterais connaître une méthode : bonsoir, je suis Marie-Louise, je veux passer le concours d'aide soignante et j'ai peur de ne pas réussir car je n'étais pas une bonne élève à l'école. Si vous pouviez m'aider en m'expliquant une méthode de révision, je vous serais très reconnaissante et ce sera un grand soulagement pour moi, car je dois concilier ma vie familiale avec ce concours. Je vous prie aussi de me renseigner sur le salaire que gagne une aide soignante exerçant dans un établissement privé et une autre exerçant dans un établissement public svp. Merci d'avance."

"Concours d'aide soignante : bonjour, je suis toute nouvelle sur votre site. Je me permets de vous contacter parce que je passe mon concours d'aide soignante le 1er décembre 2010. Je suis une formation au Greta mais les cours n'avancent pas très vite et on doit connaitre le corps humain par coeur. J'ai acheté le bouquin de MASSON pour les concours mais je stresse à l'avance. J'ai beau étudier tous les jours, j'ai l'impression de tout oublier, je ne sais plus comment faire. Pouvez-vous me donner quelques conseils svp pour réussir mon concours."

"Concours d'aide soignante : bonjour, votre concours est aujourd'hui, j'espère que ça ira. Je ne comprends pas, vous êtes déjà dans un Greta ? Qu'y faites-vous si vous passez le concours d'aide soignante ? Vous faites une prépa ?"

"Je veux préparer le concours : alors, est-ce bien vrai que l'on peut croire à certaines méthodes ? Moi, j'ai 49 ans et j'ai récemment été licenciée après 21 ans dans la même entreprise. Je pense maintenant à une reconversion et le métier d'aide soignante m'intéresse. Ce qui m'inquiète un peu, c'est de travailler seule. Pouvez-vous me parler un peu de votre préparation ? Merci."

"Je ne comprends pas, enfin du moins je trouve ça bizarre les filles... Je suis en pleine reconversion, je vais passer le concours d'aide soignante dans quelques jours (j'ai la trouille) ! Bref, quand je vois ce que vous annoncez comme salaire, c'est très différent ! Il me semblait qu'il y avait une grille de salaire ? Mais je vois que de l'une à l'autre ça varie énormément ! Dans tous les cas, je veux faire ce métier, donc ça ne change en rien ma décision mais je vais avoir une très grosse perte de salaire, au vu de ce que vous dites !"

"Bonjour, je suis aide soignante en maison de retraite depuis 2 ans et demi et je gagne 1600-1700€. Je fais un mois de jours, un mois de nuits !"

"Renseignement sur le travail d'aide soignante : bonjour, voilà je suis actuellement agent de voyages, et je voudrais me reconvertir dans un métier d'aide envers les personnes. Pour moi, le métier d'aide soignante est celui qui se rapproche le plus à mes envies. Sachant que je n'aime pas la vue du sang, j'ai écarté infirmière. J'aimerais que vous me donniez quelques exemples sur une journée normale de travail, les horaires, le salaire, les avantages qui, selon vous, vous font aimer ce travail. Faut-il obligatoirement passer le concours d'aide soignante ? Combien de temps dure la formation ?"

"Un métier qui ne connait pas la crise et qui représente des valeurs humaines : bonjour, voici un lien où vous pouvez avoir un aperçu du métier d'aide soignante [lien] et un autre d'une journée type d'une aide soignante [lien]. Pour le salaire, 2 catégories : soit la CCU 2002, soit la FEHAP51. Voici les liens [lien] [lien]. Voilà, j'espère avoir répondu à vos questions, et bienvenue dans une profession qui à du coeur. Cordialement."



"Réponse sur vos demandes de renseignements : bonjour, il faut passer un concours d'entrée pour aller à l'école mais si vous avez le niveau du brevet au minimum, vous êtes dispensé de passer l'écrit. L'oral est axé sur vos motivations à vouloir exercer ce métier et sur vos bases de culture générale, voire sur n'importe quel sujet d'actualité, il faut être au fait de toutes les infos possibles. J'ai passé mon oral l'année dernière à 45 ans et je l'ai réussi avec 19 de moyenne sur 20. J'avais passé l'écrit auparavant car il faut le réussir pour accéder à l'oral, tout ça pour vous dire que vous avez toutes vos chances. Ca faisait quand même 26 ans que j'avais quitté l'école ! La formation dure 10 mois avec des périodes de stages de 1 mois."

"Salaire : salut, d'après mes infos, bosser en milieu hospitalier est mieux payé qu'en résidence. Désolé, mais en ce qui concerne le salaire d'une aide soignante + prime, je ne sais pas. Et d'après ce que j'ai entendu dire, le salaire d'une aide soignante peut varier d'un endroit à un autre. Par contre, je souhaiterais avoir le salaire brut de l'aide soignante ?"

"Re: salaire net d'une aide soignante... : travailler dans une maison de retraite ou un hôpital, le salaire est identique et vous avez plus d'avantage quand c'est public ou EPAD (1400 euros en moyenne). Mais le privé, le salaire est plus bas..."

"Aide soignante depuis 6 ans, mon salaire est de 1570 euros. Je suis au CHU depuis 21 ans. Une partie de la prime en novembre, l'autre en février, un weekend sur deux travaillé. Voilà mes conditions, qui pourraient être pires."

"Petite réflexion... : salut à toutes ! Je suis 'tombée' sur ce sujet vraiment par hasard et je me suis mise à lire tous les messages. A mon tour, je voudrais apporter un petit témoignage. Je vois que beaucoup d'entre vous se 'plaignent' de leurs salaires, leurs conditions de travail... Ce que je comprends tout-à-fait. Vous avez un métier difficile et que je ne ferais pas, certes. Mais... Je suis éducatrice spécialisée. Pour ceux qui ne connaissent pas, je suis amenée à travailler avec des publics soient handicapés, soient en difficultés sociales. Pour faire ce métier, j'ai moi aussi passé un concours très sélectif, puis 3 ans d'études intenses et enfin un examen avec épreuves, mémoires de 80 pages... Tout cela pour en venir à ce qui intéresse tout le monde : le salaire. Et bien, à temps plein, je gagne 1260€. J'ai énormément de responsabilités, je pense moi aussi que mon métier est 'difficile', notamment lorsque l'on est amené à travailler avec des personnes handicapées (il faut les porter, je suis également amenée à faire des toilettes...). Je n'ai pas de 13ème mois, pas de primes spéciales, de congés spéciaux ou quoi que ce soit d'autre. Bref, je trouve que, pour 'à peine' un an d'étude et sans obligatoirement avoir le bac, vous êtes plutôt pas mal payés ! Beaucoup de métiers sont difficiles et le votre en fait parti, mais mon mari est dans le bâtiment, il travaille dehors par tous les temps, n'a pas de 13ème mois non plus... Il a cette année 20 ans d'ancienneté et gagne 1280€ net . A méditer..."

"Réflexion positive : salut à tous, il ne faut pas se tromper de cibles, nous avons tous des professions difficiles qui ne sont pas bien rémunérées. Il faut se battre pour réévaluer les salaires mais pas pour dénigrer telle ou telle profession. Le nombre d'années d'études, vous le prouvez par le travail de votre mari, qui ne donne pas le droit à un salaire en rapport avec celles-ci ! Ne tombons pas dans ce que le gouvernement nous pousse à faire, retomber vers des salaires plus bas. Mais augmentons les tous, sans se préoccuper du plus haut mais surtout du bas, sinon on redescend tous vers le bas, avec des niveaux différents, mais on redescend ! C'est tout de même décevant de voir les gens toujours se comparer, pas pour qu'il y ait plus pour tout le monde, mais pour déplorer qu'il y a pire et là, c'est ce qui n'est pas acceptable. On nous met les uns contre les autres, alors qu'on doit se battre ensemble avec nos différences ! A méditer intelligemment..."

"Oh la honte ! : après méditation, je vous dis à vous et votre mari, bravo ! C'est grâce à des gens comme vous que nos conditions de travail sont en plein essor ! A moins que vous ne soyez mythomane ou Nicolas Sarkozy ! A bon entendeur, je ne vous salue pas."



"Vous jetez la pierre sur le mauvais sujet : vous devriez vous demander pourquoi avec 3 ans d'études, un concours si sélectif (...concours d'aide soignant aussi sélectif car il faut correspondre au bon vouloir d'un jury et il n'est pas interdit aux BAC <+ 5) ou 20 ans d'ancienneté pour votre mari, vous avez des payes de smicards... Quel avenir pouvez-vous promettre à vos enfants ? Ne jetez pas la pierre sur ce corps de métier parce que la moyenne des salaires est de 1500 Euros net, primes et jours fériés compris, et des horaires à ne plus avoir de vie de famille. Alors que ce salaire (sauf si vous avez la chance d'avoir hérité d'un logement ou d'avoir un mari dans le bâtiment) ne permet pas de faire des folies car le loyer d'un studio est déjà à 500 euros minimum dans la plupart des villes. Pour vivre correctement de son salaire, il faudrait actuellement 2000 euros/net par mois, ce qui vous permettrait d'avoir une vie équilibrée : nourriture variée, lecture, musique et cinéma sans piratage, des sorties culturelles et loisirs...en faite juste de quoi vivre, sans être obligé (malgré la pénibilité des métiers que vous citez) de faire tout le temps des sacrifices (n'oubliez pas, tout ouvrier avec ou sans formation devrait vivre correctement de son salaire).

"Grande réflexion : je n'ai pas pu m'empêcher de répondre à votre message pour différentes raisons. Je suis aide soignante depuis 7 ans et durant mes 6 ans passés au CHU mon salaire était de 1260€, voire, quand je faisais les nuits avec les jours fériés, je pouvais espérer 1400 euros. Je n'ai jamais eu de 13ème mois car pour cela il faut passer stagiaire puis titulaire, ce que je ne désirais pas. Bien que l'école dure un an, il y en a beaucoup qui sont bachelières, ce qui est mon cas. Seulement, j'ai choisi cette voie après avoir fait un BEP carrières sanitaires et sociales, ainsi qu'un CAP, et tout cela en 10 mois, afin de trouver facilement du travail et par vocation. Il ne faut pas oublier que ce métier est physique et qu'il est reconnu comme pénibilité du travail. Il n'est pas rare d'avoir le dos en compote. J'habite Montpellier, et vu les loyers dans la région, seule vous ne risquez pas de rouler sur l'or avec un tel salaire, vous faites partie de ceux qui vivent au seuil de la pauvreté. Malgré tout, j'aime mon travail et c'est avec plaisir que je vais au boulot. Alors un an ou pas, pour beaucoup c'est une reconversion, et il y a des Bac+ non pris en considération car rien à voir avec la profession, alors je maintiens qu'on est mal payé."

"Bonjour, je me permets de vous poser une question après avoir lu vos discussions. Je pense bientôt faire une formation d'A.M.P. Y-a-t-il une grande différence entre aide soignante et A.M.P ? Que ce soit dans le travail ou au niveau du salaire. Apparemment, le plus difficile c'est de trouver le financement pour cette formation qui est de 3880€. La région et Pôle Emploi financent un nombre limité de candidats. C'est ce qui m'inquiète le plus. J'ai plus de 40 ans, j'ai fait une EMT dans un service Alzheimer. Ca m'a plu. J'ai travaillé avec des aides soignantes mais il n'y avait pas d'A.M.P. Actuellement je travaille dans une école maternelle et primaire. Mais ce ne sont que des C.A.E. sans avenir. Et être au service des autres, des personnes âgées ou fragiles, ça me plait. Pas facile de se reconvertir. Mais je pense qu'il y a de vrais besoins dans ce secteur et donc du travail ? Merci à vous et bonne semaine."

"Bonjour, j'habite également prés de Montpellier, je suis serveuse dans une maison de retraite médicalisée, pour l'instant je viens d'être embauchée en CDI en tant que serveuse et j'ai le projet de demander une formation professionnelle d'aide soignante. J'ai cru comprendre que vous avez passé une formation de ce genre, comment cela s'est-il passé ? Merci."

"Vous pouvez dire que vous n'êtes pas assez payée, mais ne comparez pas avec notre travail où on est aussi amené à travailler avec des personnes handicapées ou qui ont la maladie d'Alzheimer, des personnes âgées, des personnes qui ont un cancer. Ce qui demande beaucoup de disponibilité. Alors vous voyez, on mérite notre salaire, et nos horaires de travail font certainement la différence de salaire avec le vôtre, puisqu'on travaille weekends et jours fériés ! Autre chose, je touche moins que vous et je n'ai pas de 13ème mois, alors si après ces quelques infos vous trouvez cela injuste, vous devriez passer le concours d'aide soignant puisque ce n'est qu'un an !"



"En pleine réflexion : salut, moi je suis en deuxième année d'école infirmière et j'ai envie d'être aide soignante car j'adore ce métier : le plaisir et le bien-être...donné au patient, surtout en maison de retraite. Pensez-vous que je fasse une bêtise ou pas ? C'est vrai que le salaire ne sera pas le même, mais je pense qu'on sent sort bien quand même. Qu'en pensez-vous ? Vous pouvez m'aider ? Je suis désolée, je ne savais pas où poser mes questions."

"Réponse : salut, vous avez le droit de changer d'avis, ce n'est pas le même métier mais il y a des points communs, déjà le désir d'être proche du patient. En tant qu'aide soignante, je trouve que l'on connait mieux nos patients que les infirmières et les médecins, car au cours des soins intimes que l'on procure aux personnes, on peut tout observer et entendre leurs doléances, répondre à leurs attentes. Quant au salaire, il y a environ 200 euros d'écart. Je travaille en maison de retraite et, malgré les années passées, j'aime toujours autant mon travail, peut-être aussi parce que j'ai su partir à temps quand ça devenait trop dur psychologiquement et physiquement. En maison de retraite, on est très loin de l'idéal et ce, malgré nos bonnes attentions. On fait ce que l'on peut."

"Bonjour, je n'ai pas de grande différence de salaire avec une infirmière, elle gagne que 100 euros de plus que moi ! J'étais moi aussi en école d'infirmière et j'ai arrêté."

"Ça ne suit pas : je vous trouve toutes et tous très indulgents avec nos dirigeants ou patrons. Je suis aussi aide soignante depuis trois ans, ma formations de base est AMP mais j'ai préféré continuer à travailler auprès des personnes âgées avec qui je me sens parfaitement à l'aise. Il me semble que nos salaires ne sont pas en rapport de nos compétences et les contraintes du métier. Ce métier me plait, je l'ai choisi, mais cela ne m'empêche pas de penser que nos salaires ne sont pas en rapport avec notre mission qui peut s'avérer parfois difficile dans certains cas, en particulier dans l'accompagnement en fin de vie et dans l'aide aux personnes atteintes de pathologies lourdes. Je travaille dans un service de soins à domicile et cela nécessite de prendre des initiatives et de savoir réagir adéquatement, d'avoir les bons réflexes, de ne pas se tromper, même si l'erreur est humaine. Savez-vous combien gagne en moyenne une infirmière libérale ? Je pense pouvoir dire que la différence de salaire avec les aides soignantes est conséquente !"

"Continuez, c'est dommage d'arrêter : si vous êtes en 2ème année d'école IDE, ça vaut le coup de continuer ! Aide soignant c'est un super boulot (je suis aide soignante), c'est nous qui avons le plus de contact et de relation avec le patient, mais IDE c'est quand même mieux sûrement d'un point de vue salaire. Je pense reprendre mes études pour faire infirmière. Quant au fait de s'en sortir, oui, si vous avez un mari et pas d'enfants, pas de crédits, pas de charges,... Donc, pour être honnête, c'est quand même pas facile. Allez au bout de vos études et faites IDE ! Reprendre ses études à 33 ans ce n'est pas facile et ça fait réfléchir avant de s'y remettre."

"Je voudrais faire aide soignante mais je suis vers Chanas dans l'Isère : bonjour à toutes, j'ai 26 ans, je voudrais me reconvertir (et reprendre mes études ne me fait pas peur), et éventuellement passer une formation d'aide soignante. Je suis du coté de Chanas dans l'Isère et je voudrais demander à toutes s'il y a du boulot là-dedans, quel serait le salaire, les horaires...et où il vaut mieux postuler ? Privé ou Public ? Et quelle est la différence ? Merci de m'aider, je suis vraiment dans le flou."

"Effectivement il y a du boulot dans cette branche mais je ne connais pas de par chez vous l'Isère... Par contre je vous conseille d'aller voir sur le site Anpe la quantité d'annonces...les petites annonces de chez vous...dans les journaux... Ensuite vous remarquerez que c'est souvent dans les maisons de retraite...pas trop top malheureusement... C'est pour ça qu'il y a pénurie... Le personnel craque... Vous avez 26 ans, je vous conseillerais le métier d'infirmière... Il faut juste avoir le BAC... Et croyez moi, la différence avec les aides soignants est énorme... Le public, c'est mieux que le privé, il n'y a pas photo... Le public, vous êtes fonctionnaire, vous êtes plus protégé, mieux respecté...plus payé...plus de retraite... Le privé, c'est l'inverse..."



Salaire aide soignant : bonjour, je suis passée d'une maison de retraite à un hôpital et il n'y a pas une grosse différence, environ 40 euros net ! Bon courage !"

Mon salaire : bonjour, je travaille à l'hôpital, je suis à 1600€ avec 2 weekends, par contre un planning avec des séries de 7 jours d'affilés des fois."

Compréhension grille de salaire : bonjour, je suis aide soignante depuis 18 ans dans une maison de retraite privée : mon salaire est de 1440 euros net avec 2 weekends. J'ai l'opportunité de changer de lieu, d'exercer mon métier dans un hôpital public. Ils vont reprendre toute mon ancienneté, soit 18 ans. Mais lorsque je regarde leur grille de salaire, je ne comprends pas trop où je vais me situer. Pouvez-vous me renseigner ? Merci d'avance."

Aide soignante : franchement, je viens de lire un peu tous les messages et je suis d'accord avec les personnes qui disent que, si l'on aime son métier, peu importe le salaire (je reste raisonnable en disant ça). Mais c'est vrai que certaines situations font assez peur ! Moi je veux faire du domicile et je me rends compte que ce n'est peut-être pas le meilleur chemin à prendre ! On verra, je débute, donc je vais voir mai jamais j'arrêterai mon métier, je l'aime trop !"

1500€, 35h de nuit, 2 weekends : bonjour, je suis aide soignante depuis 1993 en privée, convention 51. Je travaille de nuit, 10h par nuit, 1 semaine de 5 nuits, 1 semaine 2 nuits, 1 dimanche sur 2, pas de rtt car certes, il y a une semaine où je fais 50h mais l'autre 20h. Mon salaire net est de 1500€ en mois classique, soit sans férié. Je touche une prime en décembre d'environ 700€ mais, pour l'avoir, il ne faut pas être absente plus de 4 jours dans l'année, donc si maladie pas de prime. J'ai 3 enfants, mais mon salaire ne varie aucunement en fonction de ce critère, j'ai simplement 4 jours de congés 'enfant malade' par an et par enfants, et ce, jusqu'aux 12 ans de l'enfant. Pour poser ces congés payés, alors là ça se complique, il ne faut pas que je parte en même temps que ma collègue, ni celle du roulement inversé; pas de congés payés pendant la période des fêtes de fin d'année. Et pour poser 30 jours de congés payés dans l'année avec ces critères, en plus, ils comptent 6 jours pour poser une semaine, et ce, à partir du lundi, soit impossible de partir 5 semaines en congés payés. Car avec mon roulement, comme ils comptent également mes repos en congés payés, je pose 9 jours de congés payés pour 4 nuits non travaillées. Et partir une semaine, alors faites le compte. Donc les vacances scolaires, difficiles à avoir, car exemple, pour les vacances d'hiver de février, 15 jours de vacances scolaires mais une seule d'entre nous (soit 4) peut en profiter. Vous allez dire, le ski en décembre, mais là non, pas de vacances autorisées pendant les fêtes donc... Enfin, j'avoue que je trouve mon confort dans mon travail de nuit car sinon, je ne resterais pas ! Car mon mari gère un entrepôt, ces ouvrières, qui travaillent la nuit avec des horaires de 19h à 2h, gagnent comme moi en débutant, et ce, sans férié, ni weekend... Alors pour certains, le salaire peut vous motiver mais chacun est libre de ces attentes...pour ma part c'est léger. Mais pour info ma collègue infirmière, avec qui je travaille tout le temps et qui a 22 ans de boite, touche 1900€, alors..."

"Bonsoir, voilà, moi j'ai 36 ans et j'ai 4 enfants, 8, 6, 3 et 2 ans, et je suis en congé parental encore pour 1 an, j'ai 1 cdi en hôtesse de caisse et je gagne environ 1000 euros. Je peux commencer à 8h30 et finir pour 21 heures. En 2002 j'ai fait un CES (contrat emploi solidarité) de 6 mois avec une équipe horrible à Villeurbanne, 69100, à l'hôpital de la Croix-Rouge. C'est un métier qui me tient à coeur, mais les filles, avec qui j'étais, m'on vraiment prise pour la boniche, en nous apprenant rien du tout, juste à faire la toilette qu'elles ne voulaient pas faire. Là, je voudrais vraiment me remettre dans cette branche mais je voudrais savoir plusieurs choses. Combien coûte la formation ? Est-ce-que je peux me la faire prendre en charge par PMI ou un centre de formation, ou un autre organisme ? Ensuite, je souhaiterais faire cette formation pendant mon congé parental car il me reste 1 an de congés parental. Est-ce possible ? Si oui, où faut-il se renseigner ? Et est-ce-que je peux commencer tout de suite ? Et est-ce-que le concours est difficile ? A t'on des livres à acheter ? Enfin, beaucoup de questions défilent dans ma tête. Pourriez-vous me répondre ? Merci infiniment. Bien cordialement."



"Aide soignante de nuit : bonjour, je me trouve finalement aux 1ères loges, je suis aide soignante de nuit (10 heures), j'ai 3 enfants. Et j'ai commencé également en 1993, pour un salaire de 1850 euros net en moyenne, primes comprises. J'ai environ 1 semaine de vacance tous les mois car nous faisons 1 série de 3 nuits (3 fois par mois), avec toujours 3 nuits de repos minimum, puis les autres séries sont de 2 nuits avec 3 repos également. Il suffit donc de signer deux nuits de congés pour avoir une semaine de vacance (3 repos - 2 nuits prises en congés - 3 repos = 1 semaine, plus 3 semaines en été). J'avoue que je suis privilégiée. Bon courage."

"Salaire aide soignante à tomber ! : certes, j'adore mon travail, j'adore le social et j'adore les personnes âgées, mais le salaire a une incidence... J'ai le prêt d'une maison à payer et 2 enfants à nourrir. J'ai exercé 6 années en tant qu'aide soignante dans une maison de retraite en France. Résultat, j'étais dégoûtée de mon travail; pas de reconnaissance des chefs, et très petit salaire. Par chance, mon mari a été muté dans son travail. J'ai pu quitter la maison de retraite et je travaille actuellement en Suisse dans un EMS pour personnes âgées. Alors là, il n'y a pas photo, quel changement ! Du temps pour les soins de nursing, des infirmières présentes, des chefs à l'écoute des différents problèmes, du temps pour discuter avec nos résidents ainsi que leurs familles... Que du bonheur ! Le salaire ? 1600 euros pour 25,5 heures, 2 weekends dans le mois et un treizième salaire. Ca fait rêver !? Bisous à tous. J'allais oublier, je reçois un complément d'allocation familiale suisse d'environ 600 euros par an."

"Emploi AMP Suisse : bonjour, y-a-t'il des postes disponibles en Suisse dans les maisons de retraite, merci."

"Faire un article sur une journée de travail d'une AMP en Suisse : bonsoir, je vous propose d'écrire un article sur le déroulement d'une journée de travail d'une AMP en maison de retraite suisse. Faites découvrir à vos collègues aides soignantes ou AMP le quotidien dans une maison de retraite suisse. Contact : www.soignantenehpad.fr
Cordialement."

"Marre de travailler dans maison de retraite : moi je gagne 1170€ pour un 35h et 3 weekends travaillés dans le mois ! Fatiguée de la reconnaissance de nos patrons ! Toujours travailler plus, plus vite, moins bien, car manque de personnel. Pourquoi ? Pour qu'eux gagnent de l'argent, normal ce sont des financiers qui ont racheté la maison de retraite ! J'aime mon travail mais je n'aime pas ce que l'on fait, obligé de faire des toilettes en top minutes chrono ! Résultat, dégoûtés de notre travail, nous sommes épuisés ! Je vais changer de maison, aller dans le public !"

"Diplôme en cours : bonjour à tous. Je n'ai su trouver où placer mon nouveau sujet (nouvelle). Je suis en cours de validation d'aide soignante par le biais de la 'Passerelle' car je suis déjà diplômée du DEAVS (auxiliaire de vie sociale). J'aimerais savoir si quelqu'un pouvait m'orienter vers une 'bonne structure' où les éléments essentiels soient réunis tels que : salaire, conditions d'accueil etc... J'habite Bordeaux (33). Je favorise plutôt le domicile. Bien cordialement à tous."

"Salaire aide soignante à domicile : salut, moi je suis aide soignante à domicile, je suis à 90% et je touche entre 1050 et 1100 euros par mois, suivant les weekends. Mais sur mon salaire est enlevé environ 30 euros de mutuelle et 30 de tickets restos. Mais je ne quitterai pas le domicile même si les structures payent plus..."

"Moi, j'ai un contrat de 2 mois dans un EHPAD (hôpital public) et, pour un mois et 2 weekends, je tourne dans les 1450 euros net. Je suis dans le Nord."



"Salut ! J'aimerais savoir si vous avez des enfants, par rapport au salaire, car vous êtes plus élevée que les autres et moi j'aimerais devenir aide soignante. J'ai 1 enfant, donc voilà, à bientôt."

"Salaire net d'une aide soignante : bonjour, je suis actuellement élève aide soignante et en lisant vos messages je suis scandalisée. Premièrement, par ce dont nous parle une aide soignante qui compare son métier à celui d'un ouvrier, c'est un métier honorable mais qui ne correspond en rien à celui d'une aide soignante ! La charge de travail n'est pas la même, les responsabilités qui incombe à ce métier non plus, donc je pense que ce métier est vraiment mal payé quand tous ces paramètres sont pris en compte. Dans un second commentaire, une autre aide soignante s'insurge en disant : "c'est un métier difficile, on le fait par vocation mais pas par rapport au salaire !". Personnellement je pense qu'il faut arrêter de se voiler la face maintenant, le coût de la vie a augmenté et ce n'est pas parce qu'on se renseigne au sujet des salaires que l'on n'est pas motivé. La passion c'est bien beau mais il faut se nourrir aussi et, si je pouvais, je serais bénévole à plein temps, malheureusement ce n'est pas possible ! Maintenant, arrêtez de vous plaindre, si personne ne veut faire ce métier, c'est à cause de femmes comme vous, aigries par leur travail, qui ne parlent pas avec passion de ce qu'elles font ! J'aime ce métier et j'espère pouvoir l'exercer longtemps, mais ce ne sera pas grâce à vous ! C'était mon petit coup de gueule. Cordialement."

"Salaire et jugement : bonsoir, je suis nouvelle sur ce site, vous avez vraiment tord mais je pense sincèrement que c'est le manque d'expérience. Le métier d'aide soignante est difficile à la fois physiquement et mentalement, ses femmes aigries dont vous parlez ont des années d'expérience devant elles. Ce qui n'est en aucun cas le vôtre ni le mien mais j'ai assez travaillé pour l'avoir compris. Le métier d'aide soignante est sous payé comme celui d'infirmière, mais bon, difficile de faire reconnaître chaque métier à sa juste valeur. Les années d'expérience vous le diront. Toute personne travaille avant tout pour le salaire, sinon si l'argent n'était pas nécessaire, combien de personnes se lèveraient le matin pour travailler au lieu de passer du bon temps. Sur ce, bonne soirée et bonne chance pour la suite de la formation."

"Salaire net d'une aide soignante : vous savez, je suis dans la branche, sans être méchante, je rejoins ma collègue. Bossez une fois et on en reparlera, vous déchanterez vite, vous savez mon boulot je le fais avec le coeur mais au bout d'un moment c'est stop, il y a des limites. Aller, bonne soirée."

"Bonjour ! Je suis tout à fait d'accord avec toi : c'est à cause de personnes aigries qui parlent sans passion de ce qu'elles font ! Sauf que vous n'êtes qu'élève... Moi aussi, je suis passionnée par mon métier que j'exerce depuis de longues années ; moi aussi, j'ai la vocation... Moi aussi, je travaille pour gagner un salaire (au vu du coût de la vie)... Mademoiselle, ouvrez les yeux : j'ai travaillé en divers endroits (toujours dans le privé) et ma foi, de notre côté, on veut avoir de meilleures conditions de travail (pour nous et nos patients). Mais du côté des patrons : argent, argent, argent et rentabilité ! Alors, le temps presse : faire toujours plus vite avec des personnes malades ! Normal, me direz-vous ! C'est la vocation : abnégation ! Ah ! Ah ! Ah ! Laissez-moi rire ! Bon, je me dis que lorsque vraiment je ne pourrai plus me presser comme un citron pour exercer mon métier avec passion, j'arrêterai, ce n'est pas pour maintenant. Mais je préfère m'arrêter en étant fière d'être une bonne aide soignante, que de devenir comme certaines, des aides soignantes qui n'attendent que leur salaire, mais font leur travail à l'arrache ! Je vous invite à reparler de votre métier dans une dizaine d'années : je souhaite que vous ayez toujours ces paroles positives ! Sachez que dans nos professions (AS, IDE), beaucoup abandonnent au bout de quelques dizaines d'années. Bien sûr, il y a encore des personnes résistantes qui font carrière jusqu'à leur retraite... Bises et bon courage."

"Conditions très dures : bonjour à tous, je vais dire qu'il y a des établissements aux conditions de travail qui sont très dures, ex : j' ai travaillé dans une maison de retraite privée. 7H-14H, qui semble bien, mais une fois à travailler c'était autre chose, la veilleuse de nuit commençait les petits déjeuners à 6h15 du matin (personnellement je n'aimerais pas qu'on me réveille pour boire mon café). Les toilettes commençaient à 7h non-stop jusqu'à 11h30, 11h30 mettre à laver le linge des résidents, repas du midi à 11h30 pour les résidents, 12h15 mettre le linge à sécher, sieste et changement de protection à 12h30 pour certains résidents. 13h mettre la table pour le soir, descendre au linge pour le déplier. 13H30-13H40 transmissions orales et écrites; pour 45 résidents, à 4 le matin. Tout ça sans pouvoir se poser sur une chaise et manger quelque chose. Je peux vous dire que j'avais faim, même limite à faire des malaises. Les propriétaires étaient radins, on avait une boite de 100 gants qui devait durer presque 15 jours, donc à la fin on faisait les toilettes à mains nues. Ils n'avaient aucun respect pour le personnel soignant, j'ai tenu 15 jours et je suis partie. Honte pour eux."



"Réaction sur salaire d'aide soignant : je suis aide soignant depuis 5 ans ! C'est vrai que c'est un métier qui est dur avec des horaires assez compliqués; mais il ne faut pas oublier que ce n'est qu'une année d'étude. Et qu'un ouvrier, qui travaille autant et aussi durement que nous, est encore moins bien payé ! Avec une moyenne de 1200 euros de salaire en début de carrière, franchement c'est pas si mal ! C'est sur que si on ne regarde que le salaire : bof ! C'est bien pour ça qu'il faut que ce soit une vocation ! Sinon, quelle déception !"

"Information sur le métier d'aide soignante dans le public au CHU : entendre votre discours m'exaspère ! Se comparer aux autres n'est pas intelligent ! Dans le secteur public, on s'est battu pour nos droits, notre évolution ! Si vous laissez faire les choses et vous contenter de ce que vous avez, vous ne ferez pas bouger les choses ! Dans le secteur public, pour l'année 2009, une aide soignante en début de carrière gagne 1450 euros net par mois, 2 weekends compris, a 18 RTT par an, 29 jours de congé annuel. 11 fériés, 2 récupérations, 12 jours de congé enfants malades, 5 jours de congé exceptionnels pour notre mariage ou PACS, c'est en plus des congés annuels, et en fin de carrière, en échelon exceptionnel, on a 2050 euros net. On a une prime par an qui équivaut au 13ième mois ! On le mérite car c'est un métier dur, on est tout le temps debout, on fait beaucoup de manutention... Dans un service, généralement, une aide soignante du poste de matin prend en charge 6 patients et l'après midi elle en a 11, notre journée de travail dure 7h40 avec 15 minutes de pause. C'est vrai également que, dans certains services, on est invisible mais il ne faut pas généraliser, en alcoologie, néphrologie...on assiste aux réunions médecins-infirmières et on nous écoute ! Et le plus important, c'est la reconnaissance des patients ! Les infirmières, médecins ou bien les patients qui nous prennent pour des simplets sont, pour moi, des gens frustrés et qui ont un complexe d'infériorité. Ils ont besoin de se sentir supérieur, je les plains ! Les filles, vous qui exercez dans le privé, je comprends entièrement que vous ne pouvez pas vous battre comme nous sur vos salaires, conditions de travail. Car autrement, généralement, avertissement et la porte ! Alors, venez postuler dans le public, il y a plus de moyens, de matériel, meilleur salaire... Même si au départ on reste en moyenne en CDD pendant 2 ans, après c'est la stagiairisation pendant une durée d'1 an, débouchant sur une titularisation. Et là, pour vous licencier, il faut vraiment faire une faute très grave ! De plus, c'est très intéressant, car quand on est en CDD, on bouge dans beaucoup de services ! Quand j'étais contractuelle, j'ai travaillé dans plus de 40 services différents (urgence, réa, bloc, chirurgie, ambulatoire, pédiatrie, orthopédie, cardiologie, pneumologie, urologie...). C'est très intéressant car les pathologies changent, l'organisation du service est différent et les fonctions des aides soignants sont diversifiées (prise des tensions, températures, saturation, HGT, toilettes, accueil des patients, prise des régimes alimentaires, BU, ECBU, ménages des chambres, réfections des lits...). De plus, dans le public, vous pouvez évoluer professionnellement, vous pouvez passer les concours d'infirmière, d'auxiliaire puéricultrice, secrétaire médicale... Si vous avez le concours et la promotion, l'hôpital vous paye la formation et vous verse un salaire, sans la prime des weekends, pendant toute la durée de vos études ! De même, en tant qu'aide soignant, on peut aussi devenir formateur au sein de l'hôpital, je parle des formations professionnelles (manutention, hygiène, toucher...). Vous pouvez aussi faire parti d'un syndicat (FO, CFDT, CGT), vous avez plusieurs jours sur l'année où vous faites partie des réunions... pour défendre les droits du personnel hospitalier ! Il faut défendre l'hôpital public car, à cette période, on le dégrade, notamment avec la loi Bachelot ! Ca me révolte quand je peux entendre des témoignages d'aides soignantes dans des maisons de retraite (attention je ne généralise pas) qui gagnent une misère et qui ont une quinzaine de toilettes le matin. C'est de la maltraitance institutionnelle, que ce soit envers le patient et le soignant ! Il faut le dénoncer, il y a des lois et beaucoup de directeurs se donnent des droits !"

"Réaction également : je suis nouvelle et aide soignante depuis 10 ans dans un hôpital, et je gagne 1480 euros par mois à temps plein ! et oui ? C'est ça ? Vous avez raison, ce n'est qu'un an d'étude, dur oui mais quand on aime son métier ! Et je le trouve bien payé ! Il y a pire."



"Aide soignante en IME : je bosse en IME adolescents polyhandicapés, boulot qui me passionne. Salaire 1200 euros, 13ème mois + 14ème mois. Congés : 27 congés annuels, 13 RTT, récupération des jours fériés environ 9 ou 10, 8 jours de congé annuel exceptionnels. Charge de travail, 8 adolescents pour 2 agents, le top, on a le temps de s'occuper du bien-être, sans bâcler les toilettes comme en maison de retraite (j'en parle car j'ai bossé dans 4 maisons de retraite, quand j'ai vu ça, j'ai pris la décision de ne pas rester avec des agents qui lavent les personnes âgées en 4ème vitesse). Voilà, même si notre boulot n'est pas vraiment reconnu comme il devrait l'être, je ne me plains pas, après quelques années de galère, j'ai trouvé une bonne place. J'adore mon job, l'idée de me dire que les gamins sont bien, m'encourage à persévérer, et pourquoi pas après faire éducatrice spécialisée. A suivre."

"Salut, pourriez-vous me dire quelle est la convention de votre établissement (CCN 66 ?). Je suis en train de postuler pour un poste d'aide soignante dans un FAM. A-t-on repris votre ancienneté lors de votre embauche ? Merci de votre réponse."

"Convention : c'est la convention nationale des agents de la sécurité sociale 1957. Voilà pour l'info, bonne chance dans vos démarches."

"Salaire aide soignant : voilà qui devrait vous aider : [lien]."

"Réponse : je suis aide soignante depuis 9 ans, je me fais un salaire de 1400 euros avec les primes (dont 2 enfants). Je trouve que ce travail est mal payé, vue les responsabilités que l'on a de plus en plus. Moi même, je travaille dans une maison de retraite où la population est de plus en plus lourde. Cordialement."

"Salut, mais vous vous faites avoir, moi je suis tout juste diplômé et je touche 1450€ net par mois, en faisant 2 weekends dans le mois. Je travaille au CHU de Toulouse et je touchais pareil à La Rochelle, je ne comprends pas pourquoi vous ne touchez que ça."

"Salut, je suis aide soignante en privé depuis trois ans et je veux changer pour le CHU de Toulouse, pourriez-vous me renseigner, je cherche en poste de nuit. Merci d'avance !"

"C'est vrai ! : salut, je suis aide soignante depuis 3 ans dans une maison de retraite médicalisée. Je tenais juste à préciser, je gagne environ 1500 euros net par mois, j'ai 25 congés annuels, 20 RTT, 10 récupérations et des HS...c'est vrai. Mais il faut savoir que c'est un métier difficile et, par rapport à la charge de travail très lourde, les responsabilités...la paye semble déjà moins impressionnante. Et les repos passent très vite, trop vite, et toutes les aides soignantes seront d'accord avec moi ! C'est un métier difficile (je le redis) d'un point de vue physique, mais aussi d'un point de vue psychologique, je ne veux pas vous décourager mais, comme on dit, 'il faut en avoir' lol. Je croise trop de personnes qui ne sont pas motivées, qui ne sont là que pour la paye à la fin du mois, on s'occupe de personnes âgées, pas d'objets ou d'autres choses... Ce sont des êtres humains qui ne méritent qu'une chose : qu'on les accompagne dignement. Alors si vous voulez vous diriger vers ce métier, seulement pour le salaire motivant, je tenais juste à dire que c'est une mauvaise raison ! A+."

"Salut ! Je suis d'accord avec vous. Beaucoup croient que ce travail est super, ainsi que le salaire, moi je travaille en tant que AVS avec des adultes et enfants handicapés, et j'aimerai avoir des informations sur la demande du dossier d'aide soignante etc... Merci."



"Cherche renseignements : salut à toutes. Je suis actuellement en bilan de compétences et j'envisage de faire l'école d'aide soignante. Pourriez-vous si possible me donner quelques infos sur le boulot en lui-même, les points positifs et négatifs, les possibilités d'évolution... Merci d'avance à toutes."

"Une réponse peut-être... : bonjour, je travaille en maison de retraite, je suis secrétaire. Nous payons nos aides soignantes 1500 euros net environ. Le salaire comprend : grille des salaires du SYNERPA 1100€ net environ, prime d'assiduité environ 70€ net, prime 'aide soignante' 400 euros net environ, 1 weekend sur 2 travaillé. Jours fériés = 5 par an payés double, 5 semaines de congés, pas de RTT, pas de mutuelle (personne n'y adhère...), horaires 8h-16h étant donné l'organisation de la petite structure actuellement. Nous sommes dans Les Yvelines."

"Future aide soignante : bonjour, je viens de passer mon BEP, je voulais être auxiliaire puéricultrice, mais après un stage en maison de retraite, j'ai changé mon orientation professionnelle ! Je suis en ce moment à la recherche d'un concours d'aide soignante pour le mois de septembre et je voulais savoir où se situe votre établissement dans Les Yvelines. Et si c'est une bonne structure ! Merci d'avance. Cordialement."

"Réponse salaire aide soignante : bien sûr, dans le privé vous gagnez moins en temps qu'aide soignante, mais dans le public, c'est à dire à l'hôpital, vous gagnez environ 1350 euros en débutant, pour un temps plein, en faisant 2 weekends par mois. A l'hôpital où je travaille, les jours fériés sont récupérables, même si vous ne les travaillez pas, et si vous les travaillez, il y a en plus une petite prime horaire. C'est aussi intéressant par rapport au privé au niveau des RTT (15 par an) et des congés (si vous vous organisez bien, vous avez, en plus des 5 semaines de congés annuels, environ 5 jours de plus, hors saison, fractionnement...). Et puis enfin, vous avez la sécurité de l'emploi quand, au bout d'un certain temps, vous n'êtes plus contractuelle, mais vous devenez stagiaire puis titulaire. Et vous touchez alors un 13ème mois (en 2 fois). Il n'y a donc pas photo, si vous en avez la possibilité, préférez le public au privé... Bonne chance !"

"Personne ne sait ? : allez les aides soignantes ! N'ayez pas peur ! Dites-nous votre salaire ! hi hi hi !"

"Salaire d'aide soignante à tomber ! : certes, j'adore mon travail, pas de doute pour ça, j'adore le social, et les personnes âgées. Mais je n'oublie pas que l'argent fait vivre ! J'ai un prêt de maison à payer, et deux enfants à nourrir. J'ai travaillé 6 ans en France en maison de retraite, résultat j'ai été dégoûtée de mon travail : très mal payée et, en plus, aucune reconnaissance au niveau des supérieurs. Résultat, par chance mon mari a du être muté pour son travail, belle aubaine pour quitter la maison de retraite ! Je travaille actuellement en Suisse dans un EMS pour personnes âgées, et là, pas photo, qualité de travail exemplaire : du temps pour les soins de nursing, pour les dialogues avec nos résidents ainsi que leurs familles. Que du bonheur ! Des infirmières présentes, des chefs à l'écoute de nos différents soucis. Epatant... Le salaire ? 1600 euros pour 26 heures de travail, 2 weekends par mois, et un 13ème salaire. Ca fait rêver ! Bisous à tous."

"Salaire d'aide soignante à tomber ! : certes, j'adore mon travail, pas de doute pour ça, j'adore le social, et les personnes âgées. Mais je n'oublie pas que l'argent fait vivre ! J'ai un prêt de maison à payer, et deux enfants à nourrir. J'ai travaillé 6 ans en France en maison de retraite, résultat j'ai été dégoûtée de mon travail : très mal payée et, en plus, aucune reconnaissance au niveau des supérieurs. Résultat, par chance mon mari a du être muté pour son travail, belle aubaine pour quitter la maison de retraite ! Je travaille actuellement en Suisse dans un EMS pour personnes âgées, et là, pas photo, qualité de travail exemplaire : du temps pour les soins de nursing, pour les dialogues avec nos résidents ainsi que leurs familles. Que du bonheur ! Des infirmières présentes, des chefs à l'écoute de nos différents soucis. Epatant... Le salaire ? 1600 euros pour 26 heures de travail, 2 weekends par mois, et un 13ème salaire. Ca fait rêver ! Bisous à tous."



"Salaire d'aide soignante à tomber : c'est sûr que votre salaire est super mais toutes les aides soignantes ne peuvent pas aller s'exiler ailleurs, et même si l'on gagne moins ici, le + important c'est de faire son métier avec le coeur et pas avec le porte-monnaie. Mais bravo quand même."

"Salaire : 1280€ environ pour le moment ! Ca fait 3 ans que je travaille mais je débute dans cette structure, et je n'ai pas encore le concours de la fonction publique territoriale."

"Aide soignante : je vous rassure, le salaire d'une aide soignante est assez bien payé, 1500€, après ça dépend où vous travaillez, je ne vois pas de quoi on aurait peur, au contraire."

"Bonjour, moi aussi je suis aide soignante depuis déjà 3 ans et demi, il faut bien être conscient que les aides soignantes sont très mal payées, moi je viens enfin d'atteindre les 1100 euros, avec 2 weekends. Alors, à tous ceux qui disent que l'on est bien payé, je leur dis que c'est faux et archi-faux, toute aide soignante dira la même chose que moi, et si cela continue, on finira au dessous du Smic. Points positifs, on a un métier très humain et c'est un très beau métier, même si on est mal payé."

"D'accord avec vous, après 20 ans dans la fonction publique en tant qu'aide soignant, je gagne 1550€ en gériatrie."

"Moi aussi, je voudrais bien savoir !"

"Moi je sais : salut, je suis aide soignante et on touche pour un plein temps 1200€ environ...2 weekends par mois en organisme privé, et le public c'est un peu plus bien sûr... Ce n'est pas comme les médecins, il n'y a aucune différence de salaire entre français et étrangers ! Tant mieux ! On est tous dans la même m..de ! C'est de l'humour bien sûr..."

"Merci beaucoup ! Ce n'est pas mal comme salaire...et vous travaillez dans une maison de retraite ? Et quand vous travaillez dans le public, c'est combien ? Mais vous avez des primes quand vous travaillez le week-end et les jours fériés, et c'est combien ? Je pose beaucoup de questions, mais comme vous êtes aide soignante, j'en profite ! Merci encore..."

"Le travail en MAS : je suis aide soignante depuis 6 ans et je travaille dans une MAS (maison d'accueil spécialisée) auprès de jeunes adultes polyhandicapés depuis 5 ans, c'est vraiment passionnant. Je suis à 85% (j'ai 4 enfants), je travaille 1 week-end sur 3, et mon salaire est de 1250 euros net, j'ai 30 congés annuels, 10 RTT plus les récupérations. C'est une équipe pluridisciplinaire, je suis la seule aide soignante au milieu d'AMP et moniteurs éducateurs. C'est une association, 1 IME, 4 MAS avec seulement 8 résidents par maison, alors je ne me plains pas, bien au contraire ! J'oubliais, on a des primes de jours fériés et dimanches, plus les récupérations. Si vous voulez des renseignements sur le travail en MAS, n'hésitez pas."

"Besoin urgent d'info sur le salaire d'aide soignante en nuit en MAS : bonjour, j'espère que vous pourrez m'aider. On me propose un poste à temps plein de nuit dans une MAS. Indice de base 406, soit un salaire brut de 1634€. Mon souci est de savoir quel sera réellement mon salaire net. Y a-t-il des primes ? Si oui, de quel montant ? La raison pour laquelle je me pose toutes ces questions, c'est de savoir si ça vaut le coup (pécuniairement parlant) de prendre une dispo de la fonction publique pour travailler dans une MAS, où visiblement la relation humaine est privilégiée. Merci d'avance."

"Aide soignante : Moi je travaille depuis bientôt 2 ans en gériatrie dans le public et je me fais 1400€ environ avec 2 dimanches par mois ! C'est vrai, c'est déjà pas mal, mais on mérite plus, avec la dure charge de travail ! Et des horaires contraignants !"



"Parfait : c'est pas mal, moi au bout de 20 ans en gériatrie, je gagne 1550€."

"Salut je suis aide soignante : j'ai travaillé dans le secteur privé pendant un an environ, 1100 euros net, pas de prime, ni de RTT. Depuis bientôt deux ans, je suis dans le secteur public et, en ce moment, je suis payée environ 1450 euros par mois, 25 congés annuels, 20 RTT, 10 RS, 2 hors saison. Je travaille en maison de retraite médicalisée et c'est vrai que pour la charge de travail, les responsabilités...ce n'est pas encore ça !"

"De l'aide svp ! : bonjour, je suis actuellement responsable de magasin dans le prêt à porter et je veux complètement changer d'orientation pour être aide soignante ! J'ai 25 ans et je me dis que c'est le moment ou jamais ! Je voulais savoir les qualités qu'il faut avoir pour ce travail ? Comment avez-vous fait pour rentrer dans le public ? Y a-t-il beaucoup de postes à pourvoir ? Car il faut être titularisé après si je ne me trompe pas ? Au niveau du salaire, on évolue tous les ans ? La formation d'1 an est dure ou non ? Moi, j'ai un BTS MUC (je sais, rien à voir). Elle est rémunérée la formation car je viens de faire construire ? Désolée pour toutes ces questions mais il y a de tout sur internet. Pouvez-vous me donner des informations svp ! Merci par avance."

"Salut, je voulais savoir combien d'heures par semaine vous travailliez pour 1100€. Et comment étaient répartis les jours ! Parce que je me lance dans cette profession et les horaires m'ont un peu surprise ! Par exemple, sur deux semaines. la première : lundi, mardi, jeudi, vendredi de 7h/19h, samedi et dimanche 7h/16h. La deuxième : mercredi et jeudi 7h/19-20h ! Jours fériés travaillés à récupérer et heures supplémentaires aussi ! Merci pour les futures réponses ! A bientôt !"

"Paye d'une aide soignante : bonsoir, je suis aide soignante dans le public et je gagne 1500 euros par mois avec RTT, RS, HS, congés annuels, je ne me plains pas !"

"Réponse aide soignante mal payée : moi je travaille dans un SSIAD (service de soins infirmiers à domicile), je touche 1420€ par mois, pas de primes, pas d'heures supplémentaires payées, juste récupérées si possibilité (gros manque de personnel), 5 semaines de congés payés, jours fériés récupérés si travaillés en repos hebdomadaire. Je travaille un week-end sur deux et tout ça avec 19 ans d'ancienneté. Et vous trouvez que c'est bien ?"


 

© Faites-des-euros-en-ligne.com - Notice légale - Tous droits réservés reproduction strictement interdite.